Philacanada - La Vierge Marie et l'Enfant - 74 cents 1988 - Timbre du Canada - Valeur des timbres canadiens

Vous êtes : Accueil » Timbres » Valeur » La Vierge Marie et l'Enfant - 74 cents 1988

La Vierge Marie et l'Enfant - 74 cents 1988 - Timbre du Canada

La Vierge Marie et l'Enfant 1988 - Timbre du Canada

Caractéristiques

  • Quantité : 14 950 000
  • Date d'émission : 27 octobre 1988
  • Imprimeur : Ashton-Potter Limited
  • Dentelure : 13.5
  • Scott : #1224

Description

Les icônes, ces images religieuses illustrant des personnages ou des événements sacrés, sont habituellement des tableaux portatifs peints sur bois, mais elles peuvent également se présenter sous forme de peintures murales, de fresques et de mosaïques. On les trouve partout au sein de l'Église chrétienne orientale, où leur culte fait partie intégrante de la liturgie. Les icônes, dont la création obéit à des principes dictés par l'Église,ne sont pas considérées comme de simples portraits, mais comme des incarnations révélant une vérité spirituelle. On attribue à certaines le pouvoir d'accomplir des miracles : ces oeuvres « non peintes de la main humaine » seraient le fruit du lien mystique qui unit l'artiste au personnage représenté. Selon une légende née au VIe ou VIIe siècle, Luc, l'un des quatre évangélistes, serait le premier peintre d'icônes. Plusieurs de celles qui sont conservées en Italie et dans le monde orthodoxe seraient des reproductions fidèles de ses oeuvres. La fragilité des icônes, et surtout leur destruction massive au cours de la crise iconoclaste sont venues en compliquer l'étude. Un grand nombre d'entre elles furent en effet détruites entre 726 et 843, époque où les iconoclastes s'opposèrent à l'adoration des images saintes. Les timbres de Noël de 1988 ont été consacrés aux icônes à l'occasion du millénaire du christianisme en Ukraine. Ces quatre vignettes ont été réalisées par le graphiste montréalais Ernst Roch, qui a arrêté son choix sur autant d'icônes issues de différentes traditions de l'Église orientale. Toute la richesse des couleurs sombres propres à la peinture religieuse est rehaussée par le caractère typographique doré, qui contribue en outre à créer l'atmosphère de Noël. Ces magnifiques oeuvres d'art sacré ont pu être reproduites avec la gracieuse permission du Dr J.A. Foreman de Montréal pour le timbre au tarif spécial de 0,32 $; de l'église orthodoxe montréalaise Sign of the Theotokos, où est conservée l'icône illustrant la vignette de 0,37 $; de l'Université de Toronto, dont la collection Malcove renferme l'oeuvre reproduite sur le timbre de 0,43 $ et au Petit Musée de Montréal pour le timbre de 0,74 $.
Société canadienne des postes. [Communiqué de presse d'un timbre-poste], 1988.

Origine du visuel

Conçu par Ernst Roch
Conçu par Tom Yakobina

Présentement sur Ebay

Note

Les valeurs affichées dans cette page sont en dollar canadien.

Une erreur est survenue. Veullez réessayer.
Abonnement réussi.

Infolettre
Abonnez-vous à l'infolettre pour recevoir les nouveautés par courriel.