Philacanada - Jules Léger, 1913-1980 - 30 cents 1982 - Timbre du Canada - Valeur des timbres canadiens

Vous êtes : Accueil » Timbres » Valeur » Jules Léger, 1913-1980 - 30 cents 1982

Jules Léger, 1913-1980 - 30 cents 1982 - Timbre du Canada

Jules Léger, 1913-1980 1982 - Timbre du Canada

Caractéristiques

  • Quantité : 22 300 000
  • Date d'émission : 2 avril 1982
  • Imprimeur : Ashton-Potter Limited
  • Dentelure : 13.5
  • Scott : #914

Description

Jules Léger était admiré pour sa grande culture, sa foi profonde et son ardeur au travail. Un journaliste l'a décrit dans un article comme un homme paisible, toujours en train d'analyser la situation et de chercher comment il pourrait se rendre utile, qui se réjouissait de pouvoir amener les autres à réfléchir et à agir. Sa carrière diplomatique lui donna à cet égard le sens de l'universalité de l'homme et de la relativité des événements. C'était également un homme courageux et c'est avec l'énergie que nous lui connaissons qu'il lutta, aidé par sa femme Gabrielle, pour se remettre de la grave crise cardiaque dont il fut victime peu après avoir été nommé le vingt-et-unième gouverneur général du Canada depuis la Confédération. Jules Léger naît en 1913 à Saint-Anicet au Québec, où son père est marchand et receveur des postes. Enfant, il a ses premiers contacts avec le gouvernement fédéral lorsqu'il oblitère des timbres pour son père. De Saint-Anicet, Jules Léger garde le souvenir d'un endroit où tous vivaient et travaillaient ensemble en bons voisins, qu'ils soient de race indienne ou blanche, qu'ils soient anglophones ou francophones. Cette réalité influence sa perception du Canada qu'il considère comme une terre de tolérance et de diversité. En 1938, il passe son doctorat à la Sorbonne, à Paris, en présentant une thèse sur l'histoire de la littérature canadienne-française. Plus tard cette même année, il est engagé comme rédacteur adjoint par le journal «Le Droit» à Ottawa. En 1940, il entre au ministère des Affaires extérieures où sa carrière progresse vite. Après avoir fait partie du bureau du Premier ministre Mackenzie King, il est envoyé en poste au Chili de 1943 à 1947. En 1949, il est nommé chef de cabinet du Premier ministre Louis St-Laurent. En 1953, il est nommé ambassadeur et devient le plus jeune Canadien à occuper ce poste. En 1954, il est promu sous-secrétaire d'État aux Affaires extérieures, par le gouvernement, qui fait appel à lui au lieu de nommer un fonctionnaire plus âgé ou plus expérimenté. De 1964 à 1968, il est ambassadeur à Paris, alors que les relations entre la France et le Canada sont tendues. De 1968 à 1973, il contribue, en tant que sous-secrétaire d'État, à élaborer des politiques nationales pour garantir un égal respect aux deux langues officielles. Lorsqu'il devient gouverneur général en 1974, Jules Léger se fixe pour objectif de renforcer le caractère canadien de ce poste. Il a à coeur de faire connaître ses racines canadiennes, qu'il se plaît à faire remonter à Samuel de Champlain. Jules Léger acquiert le droit, pour un gouverneur général, d'accréditer, au nom de la Couronne, les diplomates canadiens en poste à l'étranger. Il invite les Canadiens à visiter Rideau Hall qu'il remplit d'oeuvres d'artistes canadiens. Il s'efforce de faire mieux connaître les gouverneurs généraux nés au Canada et le régime de distinctions honorifiques canadiennes. C'est à sa demande que les Postes émettent deux timbres en 1977 pour commémorer le dixième anniversaire de l'Ordre du Canada et le vingt-cinquième anniversaire de la nomination du premier gouverneur général né au Canada au cours de notre ère. Jules Léger est décédé en 1980. Ce timbre commémoratif spécial est l'oeuvre de l'artiste montréalais Pierre Fontaine, qui s'est inspiré d'un portrait réalisé par le photographe Michael Bedford, d'Ottawa. Cette photographie a été prise dans le cabinet de travail de Jules Léger, à sa résidence de Rideau Hall, peu après sa nomination au poste de gouverneur général.
Société canadiennes des postes. [Communiqué de presse d'un timbre-poste], 1982.

Origine du visuel

Conçu par Pierre Fontaine
D'après une photographie de Michael Bedford

Note

Les valeurs affichées dans cette page sont en dollar canadien.

Une erreur est survenue. Veullez réessayer.
Abonnement réussi.

Infolettre
Abonnez-vous à l'infolettre pour recevoir les nouveautés par courriel.