Philacanada - Regina, 1882-1982 - 30 cents 1982 - Timbre du Canada - Valeur des timbres canadiens

Vous êtes : Accueil » Timbres » Valeur » Regina, 1882-1982 - 30 cents 1982

Regina, 1882-1982 - 30 cents 1982 - Timbre du Canada

Regina, 1882-1982 1982 - Timbre du Canada

Caractéristiques

  • Quantité : 22 100 000
  • Date d'émission : 3 août 1982
  • Imprimeur : Ashton-Potter Limited
  • Dentelure : 13.5 x 13
  • Scott : #967

Description

Comme par magie, Regina a surgi de la prairie en 1882; c'était une création du gouvernement fédéral et du Canadien Pacifique. Au cours des cent ans qui ont suivi, peu de villes ont profité aussi habilement de leurs avantages naturels. En 1882, Edgar Dewdney, lieutenant-gouverneur des Territoires du Nord-Ouest, et William Van Horne, directeur général du C.P. parcoururent la nouvelle ligne de chemin de fer à la recherche du site de la future capitale des Territoires du Nord-Ouest. Ils choisirent l'endroit où le chemin de fer traversait Pile of Bone Creek, plus tard Wascana Creek. La princesse Louise baptisa la ville Regina, en l'honneur de sa mère, la reine Victoria. L'endroit choisi pour la nouvelle ville fut vivement critiqué comme étant beaucoup trop sec. Regina s'attaqua rapidement au problème en creusant son propre lac. Des journalistes peu charitables mentionnèrent que Dewdney avait préféré ce site parce qu'il possédait des terrains dans les environs. Dewdney défendit son choix en disant que Regina est au centre d'une région où la culture du blé a une capacité de production difficilement surpassable. Même si le gouvernement fédéral transporta le quartier général de la Police montée à Regina, la ville connut une croissance plutôt lente. Au début, le Canadien Pacifique refusa de construire des voies secondaires depuis Regina et préféra établir un centre divisionnaire plus à l'ouest, à Moose Jaw. L'agriculture était dans un état de stagnation. Malgré tout, déjà la ville commençait à avoir un cachet qu'elle n'a jamais perdu depuis. À l'époque, un visiteur remarquait que les habitants, «de bonne classe, venaient des meilleures région de l'Ontario.» Un autre visiteur se plaignait que «Regina est l'endroit le plus bougrement respectable où l'on puisse se trouver, le grand divertissement se résumant en une conférence sur quelque poète ennuyeux.» La croissance de la ville fut grandement stimulée par l'essor que prit le commerce du blé au début du XXe siècle. En 1912, la population de Regina augmentait presque régulièrement de mille personnes par mois. Déjà en 1906, Regina avait connu une remontée en devenant la capitale provinciale de la Saskatchewan. Un historien a fait remarquer que l'hôtel du gouvernement qui apparaît sur le timbre commémoratif reflète l'optimisme de cette époque. Depuis lors, Regina a survécu à la guerre et à la dépression et s'est développée de façon remarquable. Cette ville, à esprit dynamique et innovateur, a gardé un esprit communautaire vivace et demeure un endroit où il fait bon vivre. Le tableau qui représente l'hôtel du gouvernement, un édifice imposant tout à fait caractéristique de Regina, a été exécuté par David Thauberger, un artiste de l'endroit. Robert Russell et Kim Martin de Toronto, les designers du timbre ont eu recours aux couleurs rouge et or pour signifier que le centenaire de Regina mérite d'être commémoré et célébré.
Société canadienne des postes. [Communiqué de presse d'un timbre-poste], 1982.

Origine du visuel

D'après une peinture de David Allan Thauberger
Conçu par Kim Martin
Conçu par Robert Russell

Note

Les valeurs affichées dans cette page sont en dollar canadien.

Une erreur est survenue. Veullez réessayer.
Abonnement réussi.

Infolettre
Abonnez-vous à l'infolettre pour recevoir les nouveautés par courriel.