Philacanada - Reine Victoria - 6 pence 1857 - Timbre du Canada - Valeur des timbres canadiens

Vous êtes : Accueil » Timbres » Valeur » Reine Victoria - 6 pence 1857

Reine Victoria - 6 pence 1857 - Timbre du Canada

Reine Victoria 1857 - Timbre du Canada

Caractéristiques

  • Quantité : 100 080
  • Date d'émission : 2 juin 1857
  • Imprimeur : Rawdon, Wright, Hatch & Edson
  • Dentelure : Non dentelé
  • Type de papier : Papier vélin
  • Scott : #9

Valeur des timbres Reine Victoria - 6 pence 1857

La valeur d'un timbre de Reine Victoria - 6 pence 1857 varie en fonction de sa rareté, son état de conservation, de l'offre et la demande ansi que de plusieurs autres facteurs. Les valeurs affichées dans cette section sont basées sur le marché, les tendances, les enchères et les publications reconnues. Cette section regroupe également des informations concernant les caractéristiques et les erreurs et variétés.

Glisser

VGFVFEnveloppe
Reine Victoria - 6 pence 1857 400 $ 1 200 $ 2 400 $ 3 600 $
VGFVF
Reine Victoria - 6 pence 1857 1 400 $ 3 300 $ 6 600 $
VGFVF
Reine Victoria - 6 pence 1857 2 800 $ 6 600 $ 13 200 $

Description

En 1854, la réduction des tarifs postaux entre le Canada et le royaume-Uni a entraîné une demande pour 2 nouvelles valeurs nominales de timbres-poste : le 10 pence et le 7 pence ½. Dans son rapport du 31 mars 1854, le ministre des Postes annonçait une réduction des tarifs postaux touchant le courrier à destination du Royaume-Uni. Pour l'envoi par paquebot postal, à partir d'Halifax, d'une lettre ½ once, on allait payer le tarif réduit de 6 pence sterling, ce qui équivalait à 7 pence ½ en monnaie. De plus, le taux passait d'un shilling et 2 pence sterling à 8 pence sterling pour le courrier expédié outre-mer via les États-Unis. Dans une lettre à l'imprimerie de sécurité, W.H. Griffin a esquissé le dessin qu'il proposait pour un timbre de 10 pence : « Il serait commode pour la population d'avoir des timbres-poste d'une valeur de 10 pence et de 7 pence ½, ce qui correspondrait aux frais d'expédition des lettres par paquebot postal. ». Comme ces réductions avaient été faites en sterling, la confusion causée par les diverses valeurs attribuées à l'argent contrariait beaucoup la population de la Province du Canada. À cette époque, celle-ci n'avait pas sa propre unité monétaire. Le sterling avait une valeur supérieure à la devise de change appelée communément monnaie. C'est pourquoi le nouveau timbre de 10 pence affiche aussi la valeur nominale de 8 pence sterling, et le timbre de 7 pence ½ porte l'inscription « Six Pence Sterling », dans le cadre ovale du portrait de la reine Victoria.

Le portrait de la reine Victoria est une reproduction d'une gravure contemporaine exécutée d'après un portrait en pied peint par Alfred Edward Chalon. Bien que cette ouvre représente la jeune reine en costume d'apparat, on ne voit que sa tête sur divers timbres-poste produits durant la période coloniale britannique. Lors de la première visite de la reine Victoria à la Chambre des lords, elle a chargé M. Chalon de peindre ce portrait, qu'elle voulait offrir à sa mère, la duchesse de Kent. Cette visite a eu lieu à l'occasion d'un événement mémorable, la prorogation du Parlement, le 17 juillet 1837, année de l'avènement de la reine.

Origine du visuel

D'après une peinture de Alfred Edward Chalon
Portrait gravé par Alfred Jones

Oeuvre original

Alfred Edward Chalon, « Reine Victoria »
1837

Timbre(s) similaire(s)
Scott
Timbre de 1851 - Reine Victoria - Timbre du Canada

Reine Victoria - 12 pence 1851

La première émission de timbres-poste de la Province du Canada comprenait un timbre de 3 pence représentant un castor, un timbre de 6 pence ...

#3

Timbre de 1859 - Reine Victoria - Timbre du Canada

Reine Victoria - 6 pence 1859

Semblable au timbre de 7½ pence de 1857. La valeur nominale de 6 pence sterling est demeurée sur ce timbre parce qu'il servait à...

#18

Présentement sur Ebay

Note

Les valeurs affichées dans cette page sont en dollar canadien.