Philacanada - Vincent Massey, 1887-1967, Gouverneur général, 1952-1959 - 6 cents 1969 - Timbre du Canada - Valeur des timbres canadiens

Vous êtes : Accueil » Timbres » Valeur » Vincent Massey, 1887-1967, Gouverneur général, 1952-1959 - 6 cents 1969

Vincent Massey, 1887-1967, Gouverneur général, 1952-1959 - 6 cents 1969 - Timbre du Canada

Vincent Massey, 1887-1967, Gouverneur général, 1952-1959 1969 - Timbre du Canada

Caractéristiques

  • Quantité : 25 100 000
  • Date d'émission : 20 février 1969
  • Imprimeur : Canadian Bank Note Company, Limited
  • Dentelure : 12
  • Scott : #491

Valeur des timbres Vincent Massey, 1887-1967, Gouverneur général, 1952-1959 - 6 cents 1969

La valeur d'un timbre de Vincent Massey, 1887-1967, Gouverneur général, 1952-1959 - 6 cents 1969 varie en fonction de sa rareté, son état de conservation, de l'offre et la demande ansi que de plusieurs autres facteurs. Les valeurs affichées dans cette section sont basées sur le marché, les tendances, les enchères et les publications reconnues. Cette section regroupe également des informations concernant les caractéristiques et les erreurs et variétés.

Glisser

VGFVFFDC
Vincent Massey, 1887-1967, Gouverneur général, 1952-1959 - 6 cents 1969 0.03 $ 0.06 $ 0.09 $ 1.30 $
VGFVF
Vincent Massey, 1887-1967, Gouverneur général, 1952-1959 - 6 cents 1969 0.03 $ 0.06 $ 0.09 $
VGFVF
Vincent Massey, 1887-1967, Gouverneur général, 1952-1959 - 6 cents 1969 0.06 $ 0.11 $ 0.17 $

Description

18e gouverneur général depuis la Confédération, soit 1867, M. Massey fut le er natif du Canada à occuper ce haut poste; il fut représentant de la reine du 28 février 1952 au 15 septembre 1959. Le gouverneur général est nommé sur l'avis du premier ministre. La durée du mandat est habituellement de 5 ans, mais M. Massey s'acquitta de ses fonctions avec tant de distinction que son mandat fut prolongé de plus de 2 ans. Aucune autre personne n'a servi en cette qualité durant si longtemps. Non seulement il fut le er Canadien à devenir gouverneur général, mais il a eu aussi l'honneur, en 1926, d'être nommé le 1er ambassadeur du Canada aux États-Unis. Né à Toronto (Ontario) le 20 février 1887, époque où son jeune pays natal avait à peine 20 ans, M. Massey a pu jouir de toute l'année historique du Centenaire de son pays, si ce n'est des toutes dernières heures. Il est en effet décédé le 30 décembre 1967. Autrefois président d'une entreprise industrielle portant son nom, M. Massey a apporté sa contribution à bien d'autres domaines.

Pendant le temps où il fut chargé de cours d'histoire moderne à l'Université de Toronto, institution dont il devait plus tard devenir chancelier, il surveilla la construction de la Hart House, don de sa famille à cette université en plein essor. Pendant la guerre de 1914 à 1918, il sert en qualité d'officier d'état-major dans le district militaire no 2 et plus tard comme secrétaire associé au Comité de guerre du cabinet. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, il met ses connaissances et son talent de diplomate à contribution comme haut-commissaire du Canada à Londres. Au cours de la même période, il est membre de diverses délégations à la Société des nations et à l'Assemblée des Nations unies. Avec son intelligence notoire, son intégrité et son amour de la beauté et de la vérité, M. Massey a favorisé de façon remarquable le développement culturel du Canada.

À titre de président de la Commission royale d'enquête sur l'avancement des arts, des lettres et des sciences au Canada, qui est couronné par le remarquable rapport de la Commission Massey en 1951, il a tout fait pour que ses conseils avisés atteignent les générations futures. Au cours de sa vie où il a voyagé à travers tout le Canada comme industriel, professeur, écrivain, homme politique, administrateur et diplomate, M. Massey a toujours été touché par ce qu'il appelait «cette nature merveilleuse que tous ceux qui ont des yeux peuvent voir». Son immense intérêt envers son pays natal et ses compatriotes le conduisit dans les coins les plus reculés, comme les villages Haida des Îles-de-la-Reine-Charlotte, jusqu'aux colonies esquimaudes de l'Artique et aux ports les plus isolés de Terre-Neuve. Premier gouverneur général du Canada à survoler le Pôle-Nord, M. Massey écrivait à ce sujet: «Cette expérience fascinante m'a démontré combien nous sommes petits!» Son admiration et son respect pour toutes les nationalités du Canada étaient manifestes et, au dire de son confident, il n'aimait rien mieux que ses séjours officiels à la Citadelle de Québec. Quelque 6 semaines avant la fin d'une vie chargée de distinctions universitaires et officielles bien méritées M. Massey a eu l'insigne honneur d'être parmi les premiers Canadiens qui ont été faits compagnons du nouvel Ordre du Canada.

Origine du visuel

Conçu par Imre von Mosdossy
Gravé par Yves Baril

Note

Les valeurs affichées dans cette page sont en dollar canadien.