Philacanada - Reine Elizabeth II, 25e anniversaire d'accession au trône - 25 cents 1977 - Timbre du Canada - Valeur des timbres canadiens

Vous êtes : Accueil » Timbres » Valeur » Reine Elizabeth II, 25e anniversaire d'accession au trône - 25 cents 1977

Reine Elizabeth II, 25e anniversaire d'accession au trône - 25 cents 1977 - Timbre du Canada

Reine Elizabeth II, 25e anniversaire d'accession au trône 1977 - Timbre du Canada

Caractéristiques

  • Quantité : 14 185 000
  • Date d'émission : 4 février 1977
  • Imprimeur : Ashton-Potter Limited
  • Dentelure : 12.5 x 12
  • Scott : #704

Description

La monarchie est une expression valable de la société canadienne et une institution gouvernementale utile qui s'enracine profondément dans notre histoire. Pour ces raisons, et à cause de la grande affection qu'il éprouve à l'égard du souverain actuel, le peuple canadien se souviendra longtemps du vingt-cinquième anniversaire de l'accession au trône de Sa Très Excellente Majesté Élisabeth Deux, par la grâce de Dieu, Reine du Royaume-Uni, du Canada et de ses autres royaumes et territoires, Chef du Commonwealth, Défenseur de la Foi. La reine, premier enfant du duc et de la duchesse d'York, qui allaient devenir le roi Georges VI et la reine Élisabeth, naît à Londres le 21 avril 1926. Au début de 1942, la princesse devient colonelle des Grenadier Guards et, le jour de son seizième anniversaire, s'acquitte de sa première tâche officielle en passant le régiment en revue. Lors d'une émission radiodiffusée à l'occasion de son vingt-et-unième anniversaire, elle s'engage à servir le Commonwealth, promesse qu'elle réitérera à son accession au trône le 6 février 1952, après la mort subite de son père. Il aura fallu plusieurs heures pour communiquer la triste nouvelle à la nouvelle reine, qui avait entrepris un voyage au nom du roi et qui visitait un coin isolé de la forêt du Kenya. La reine Élisabeth a elle-même défini le rôle de la Couronne au Canada. «Le rôle d'un monarque constitutionnel est de personnifier l'État démocratique», déclare-t-elle et elle ajoute plus tard que «la Couronne est un concept qui va au-delà du souverain et je voudrais que la Couronne au Canada représente ce qu'il y a de mieux et ce qu'on admire le plus dans l'idéal canadien.» En s'élevant au-dessus des conflits politiques et régionaux, la reine entretient donc l'unité nationale. En tant que souverain, la reine maintient aussi la démocratie. En personnifiant le peuple, elle s'élève au-dessus des représentants élus et leur rappelle sans cesse qu'ils sont les serviteurs du peuple. «La Couronne a ratifié les droits et l'existence du Canada français plus que toute autre institution canadienne ne l'a fait.» Par exemple, lors de cérémonies officielles partout au Canada, les gouverneurs généraux ont toujours eu recours à la langue française. La Couronne symbolise notre «foi en la dignité et l'égalité de chaque individu.» Un roi n'est pas roi parce qu'il est riche, dynamique, cultivé ou parce qu'il a beaucoup d'influence, mais à cause de sa naissance, dénominateur commun de tous les hommes. Sur le plan international, la reine nous rattache à notre patrimoine européen et à nos associés du Commonwealth. Le vingt-cinquième anniversaire de l'accession au trône de Sa Majesté est donc, pour les Canadiens, l'occasion idéale de réfléchir aux avantages de la monarchie constitutionnelle. Le timbre émis à l'occasion du 25e anniversaire de l'accession au trône de Sa Majesté reproduit une étude photographique du portrait de la reine, oeuvre du photographe britannique Peter Grugeon. La photographie a été reproduite avec l'autorisation de Camera Press, de Londres. Sur ce portrait officiel, la reine Élisabeth est vêtue d'une robe en satin mauve, brodée de perles et de pierres du Rhin; elle porte l'écharpe de l'Ordre de la Jarretière et l'étoile avec les Armes de la famille royale, ainsi qu'une tiare incrustée de diamants et de perles, un collier et des boucles d'oreille assortis. Ce timbre présente un nouveau genre de caractères, appelé Cartier, sur les timbres canadiens; il a été mis au point par M. Carl Dair et légèrement modifié pour compenser les effets de la miniaturisation, nécessaire pour les timbres-poste. La maquette du timbre a été préparée par le dessinateur torontois Ken Rodmell. Un des traits particuliers de ce timbre, qui se trouve pour la première fois sur une émission canadienne, est l'estampage au papier métallique. La valeur «25» a été estampée en argent pour attirer l'attention du public sur sa double signification pour cette émission, qui est consacrée au vingt-cinquième anniversaire de l'accession au trône de Sa Majesté la reine Élisabeth II.
Canada. Ministère des Postes. [Communiqué de presse d'un timbre-poste], 1977.

Origine du visuel

Conçu par Ken Rodmell
D'après une photographie de Peter Grugeon

Présentement sur Ebay

Note

Les valeurs affichées dans cette page sont en dollar canadien.