Philacanada - Reine Elizabeth II - 6 cents 1970 - Timbre du Canada - Valeur des timbres canadiens

Vous êtes : Accueil » Timbres » Valeur » Reine Elizabeth II - 6 cents 1970

Reine Elizabeth II - 6 cents 1970 - Timbre du Canada

Reine Elizabeth II 1970 - Timbre du Canada

Caractéristiques

  • Dentelure : horizontal
  • Scott : #468B

Valeur des timbres Reine Elizabeth II - 6 cents 1970

La valeur d'un timbre de Reine Elizabeth II - 6 cents 1970 varie en fonction de sa rareté, son état de conservation, de l'offre et la demande ansi que de plusieurs autres facteurs. Les valeurs affichées dans cette section sont basées sur le marché, les tendances, les enchères et les publications reconnues. Cette section regroupe également des informations concernant les caractéristiques et les erreurs et variétés.

Glisser

VGFVFFDC
Reine Elizabeth II - 6 cents 1970 0.03 $ 0.06 $ 0.09 $ 2.00 $
Reine Elizabeth II - 6 cents 1970 - Imperforate - Pair (#468Bd) - - - -
VGFVF
Reine Elizabeth II - 6 cents 1970 0.05 $ 0.08 $ 0.13 $
Reine Elizabeth II - 6 cents 1970 - Imperforate - Pair (#468Bd) - - 900 $
VGFVF
Reine Elizabeth II - 6 cents 1970 0.10 $ 0.15 $ 0.26 $
Reine Elizabeth II - 6 cents 1970 - Imperforate - Pair (#468Bd) - - 1 800 $

Erreurs et variétés

Imperforate - Pair - Reine Elizabeth II - 6 cents 1970

Description à venir.

Description

En raison de l'utilisation accrue du matériel de redressage et d'oblitération automatiques, le timbre orange de 6 cents du Canada sera réimprimé en noir, couleur qui a la propriété de pouvoir facilement être détectée par les lecteurs électroniques. Le timbre orange avait été émis le 1er novembre 1968. Il s'harmonise avec les 5 timbres de basse valeur faciale de la même série illustrant les 5 grandes régions économiques du Canada et qui portent l'effigie de la reine Elizabeth à l'extrême droite en hommage au chef d'Etat constitutionnel. Le timbre de 6 cents marque l'importance des communications et des transports qui servent à relier tous les points de l'immense territoire canadien.

Le segment se rapportant aux communications montre une tour d'émission d'ondes ultracourtes, faisant partie d'un système qui s'étend d'un océan à l'autre et qui sert de complément aux liaisons par câbles, terrestres et autres. Les transports sont symbolisés par divers moyens de transport terrestre, aérien et maritime. La Rue principale, dont le Canada rêvait depuis des dizaines d'années, est devenue une réalité en 1962, à l'achèvement de la route transcanadienne. Ce projet gigantesque d'un milliard de dollars, sanctionné par une loi du Parlement en 1949, s'étendait sur une distance de plus de 4 800 milles, de St. John's, Terre-Neuve, jusqu'à Victoria, Colombie-Britannique. Les ingénieurs ont dû accomplir des exploits herculéens pour construire la grande voie transcontinentale, et cela nous rappelle une autre réalisation grandiose des premières années qui ont suivi 1880, lorque la province côtière du Pacifique, la Colombie-Britannique, a été reliée pour la primière fois aux provinces de l'Est par une ligne de chemin de fer transcontinentale. Il y avait environ 65 milles de voie ferroviaire dans toutes les colonies britanniques de l'Amérique du Nord en 1850; en 1860, le ruban d'acier avait atteint une longueur de plus de 2 000 milles.

Depuis que le Silver Dart d'Alexandre Graham Bell a effectué le premier vol aérien du Canada en 1909, la conquête de l'air a contribué, de façon considérable, à l'économie du pays et à l'établissement de communications avec les régions éloignées. En 1920, un vol d'un océan à l'autre, organisé par l'Office de l'air du Canada, avait exigé 45 heures, du 7 au 17 octobre. Les voies fluviales étaient jadis les premières grandes routes des blancs, et leur mise en valeur était nécessaire à l'expansion du commerce. Les barrières, que la Nature avait élevées sous forme de cataractes et de rapides, ont été supprimées par l'exécution de projets gigantesques, dont le plus remarquable est celui de la voie maritime du Saint-Laurent, achevé en 1959 à un coût total de 470 millions de dollars, dont la part du Canada a été de 330 millions. Grâce à la voie maritime, les villes situées sur les lacs intérieurs sont devenues des ports de mer, et les navires de haute mer, sauf les plus grands, peuvent pénétrer jusqu'à 2 000 milles à l'intérieur du pays.

Origine du visuel

D'après une photographie de Anthony Buckley
Conçu par Harvey Thomas Prosser
Portrait gravé par Yves Baril

Présentement sur Ebay

Note

Les valeurs affichées dans cette page sont en dollar canadien.