Philacanada - Le basket-ball, 1891-1991 - 46 cents 1991 - Timbre du Canada - Valeur des timbres canadiens

Vous êtes : Accueil » Timbres » Valeur » Le basket-ball, 1891-1991 - 46 cents 1991

Le basket-ball, 1891-1991 - 46 cents 1991 - Timbre du Canada

Le basket-ball, 1891-1991 1991 - Timbre du Canada

Caractéristiques

  • Quantité : 500 000
  • Date d'émission : 25 octobre 1991
  • Imprimeur : Ashton-Potter Limited
  • Dentelure : 13 x 13.5
  • Scott : #1344

Description

Lorsque les fervents de sport de partout au monde pensent au Canada, le hockey sur glace leur vient immédiatement à l'esprit, n'est-ce pas? Ils devraient plutôt songer au basket-ball, le sport d'intérieur inventé en 1891 par un jeune Canadien, James Naismith, lorsqu'il était enseignant à Springfield, au Massachusetts. Pour souligner cette réalisation sportive, la Société canadienne des postes émet le 25 octobre 1991 un timbre de 0,40 $ et un feuillet-souvenir de trois timbres (0,40 $, 0,46 $ et 0,80 $) à l'occasion du 100e anniversaire de l'invention du basket-ball. James Naismisth est né en 1861 près d'Almonte, en Ontario. Âgé de huit ans, après le décès de ses parents, il va demeurer à la ferme d'un oncle et d'une tante. Ayant terminé ses études secondaires dans sa localité, il s'inscrit à l'Université McGill à Montréal dans le but de devenir ministre. Son rêve se précise lorsqu'il prend conscience que «...la seule vraie satisfaction que la vie pourrait un jour me donner serait d'aider mon prochain». M. Naismith était non seulement un érudit, mais un excellent athlète. Pendant sa dernière année au Presbyterian Theological College, il décide que ses talents athlétiques pourraient être tout aussi utiles à l'humanité que la prédication. Il obtient son diplôme en théologie et, à la demande du secrétaire du YMCA local, D.A. Budge, il s'inscrit en 1890 à l'école de formation de l'International Young Men's Christian Association à Springfield, au Massachusetts. L'année suivante, il est engagé pour enseigner la psychologie, l'étude de la Bible et diverses activités sportives, notamment la nage, la boxe, la lutte et l'escrime. À l'été de 1891, Luther Gulick, chef du département d'éducation physique, se rend compte que ses élèves ont besoin d'un jeu qui peut être pratiqué à l'intérieur au cours des mois d'hiver afin de remplacer les sports d'équipe de plein air, comme le baseball, le football et le soccer. La musculation et la gymnastique devenaient ennuyeuses, et M. Gulick charge M. Naismith de créer une nouvelle activité intérieure pour vaincre l'ennui des élèves et améliorer leur moral. Nommé moniteur de la classe d'éducation physique la plus excédée, incorrigible et rebelle, M. Naismith avait tout un défi à relever! Par leur comportement, ces étudiants avaient déjà chassé deux instructeurs. Il essaye de transposer des sports de plein air à l'intérieur du gymnase, mais ne tire de ses efforts qu'une «leçon pratique de premiers soins» en raison de la rudesse des jeux. M. Naismith change alors d'approche. Comme tous les sports d'équipe comprennent un ballon, il choisit d'utiliser un ballon volumineux mais léger. Les joueurs pourraient le lancer, mais il serait interdit de le porter en courant, de bloquer ou de le frapper du poing. Règlements en tête, M. Naismith cloue deux paniers à pêches au balcon des deux extrémités du gymnase. Il affiche treize règlements et lance un ballon de soccer entre deux équipes de neuf joueurs. Le 21 décembre 1891, le match qui prend fin par la marque de 1 à 0 constitue une réussite retentissante: la création du basket-ball! Les Canadiens, qui pratiquent ce sport au pays depuis 1892, se sont distingués à de nombreux Jeux olympiques et championnats internationaux. Devenu médecin, M. Naismith a exercé à l'université du Kansas où il était célèbre à titre d'«inventeur du basket-ball, médecin, ministre presbytérien, abstème, athlète accompli et non-fumeur dont le vocabulaire est exempt de jurons». Le Dr Naismith a lancé le premier ballon de basket-ball aux Olympiques de Berlin en 1936. Il est décédé à Lawrence, au Kansas, en 1939.
Société canadienne des postes. En détail: les timbres du Canada, no 4, 1991, p. 4-6.

Origine du visuel

Conçu par Charles Reynolds
Conçu par Joseph Gault
Conçu par Tiit Telmet

Présentement sur Ebay

Note

Les valeurs affichées dans cette page sont en dollar canadien.