Philacanada - Labrador - 14 cents 1978 - Timbre du Canada - Valeur des timbres canadiens

Vous êtes : Accueil » Timbres » Valeur » Labrador - 14 cents 1978

Labrador - 14 cents 1978 - Timbre du Canada

Labrador 1978 - Timbre du Canada

Caractéristiques

  • Quantité : 9 024 000
  • Date d'émission : 15 novembre 1978
  • Imprimeur : Canadian Bank Note Company, Limited
  • Dentelure : 13 x 13.5
  • Scott : #779

Description

Bien des marins ne voient jamais de glace, si ce n'est dans un verre. Les navigateurs canadiens cependant doivent affronter de gigantesques icebergs et même une mer de glace pendant la plus grande partie de l'année. Les navires présentés ici ont été construits pour combattre les forces titanesques de l'hiver. Engagé dans la guerre froide, le Canada avait besoin de patrouiller dans l'Arctique pour entretenir ses bases militaires et pour défendre sa souveraineté. La marine commanda le «Labrador», qui fut construit par Marine Industries Ltd. de Sorel. Il entra en service actif le 8 juillet 1954. Enregistré comme brise-glace lourd, il possède un hélicoptère embarqué, des moteurs diesel-électriques très puissants et deux canons de 40 mm. Le navire monta vers le nord avec 20 officiers, 12 hommes de science et environ 200 marins, et le 29 juillet 1954 il aperçut de la glace dans le détroit de Davis. Au cours de ce voyage inaugural, le «Labrador» devint le premier navire militaire à traverser le passage du Nord-Ouest. En 1958, à court de main-d'oeuvre, la marine transféra le «Labrador» à la Garde côtière canadienne, où il est encore en service. Les timbres de 1978 consacrés aux brise-glace présentent un intéressant contraste entre les anciens et les nouveaux navires qui luttent contre leur ennemie naturelle, la glace. Les dessins de Tom Bjarnason présentent beaucoup d'authenticité, qu'il s'agisse du Labrador aux flancs éraflés par la glace ou de la coque ronde du «Northern Light» qui crache sa fumée en essayant de développer assez de puissance pour se frayer un chemin à travers la glace. La typographie en couleurs donne de la vie à cet ensemble, comme en témoignent la couleur gaie de la coque du «Chief Justice Robinson» et les signaux éclatants du «St. Roch» lors d'épreuves. La délicate gravure sur acier, réalisée en noir, convient autant au gréement des premiers vaisseaux qu'aux pylônes et aux antennes radar et radio du «Labrador».
Canada. Ministère des Postes. [Communiqué de presse d'un timbre-poste], 1978.

Origine du visuel

Conçu par Tom Bjarnason
Gravé par Yves Baril

Présentement sur Ebay

Note

Les valeurs affichées dans cette page sont en dollar canadien.