Philacanada - L'archipel Arctique, 1880-1980 - 17 cents 1980 - Timbre du Canada - Valeur des timbres canadiens

Vous êtes : Accueil » Timbres » Valeur » L'archipel Arctique, 1880-1980 - 17 cents 1980

L'archipel Arctique, 1880-1980 - 17 cents 1980 - Timbre du Canada

L'archipel Arctique, 1880-1980 1980 - Timbre du Canada

Caractéristiques

  • Quantité : 25 300 000
  • Date d'émission : 23 janvier 1980
  • Imprimeur : Ashton-Potter Limited
  • Dentelure : 13.5
  • Scott : #847

Description

En 1880, le Canada acquiert de l'Angleterre les droits de possession des îles de l'Arctique. Cet événement couronne dix années de croissance nationale au cours desquelles la Colombie-Britannique, les territoires de la Compagnie de la Baie d'Hudson et l'Ile du Prince-Édouard sont venus s'ajouter aux autres provinces du Canada. Jamais aussi petit pays ne s'était approprié un si grand territoire aussi pacifiquement et en si peu de temps. Depuis le seizième siècle, les explorateurs britanniques font valoir les droits de l'Angleterre dans l'archipel Arctique. On doit en effet à Frobisher, Hudson, Button, Bylot, Baffin, Fox, Ross, Parry, Franklin, Rae, Penny, McClure, Kennedy, Belcher et McClintock la découverte de la majeure partie du territoire arctique. Les explorateurs américains ne s'y aventurent qu'au dix-neuvième siècle et ce n'est que vers la fin du siècle qu'un Norvégien, Otto Sverdrup, découvre les Îles Rignes et l'Île Axel Heiberg. Pendant les années 1860, la France et la Russie reconnaissent la suprématie des États-Unis en Amérique du Nord et quittent la région. L'Angleterre commence également à se retirer après le conflit anglo-américain de 1861. Elle se déclare alors en faveur de la Confédération, espérant ainsi réduire les risques d'autres conflits entre les Anglais et les Américains. En 1870, le gouvernement de l'Empire britannique cède une bonne partie des terres intérieures du continent au nouveau Dominion. Les événements de 1874 décident rapidement de la destinée des îles de l'Arctique. Un Anglais cherche à savoir à qui elles appartiennent et un Américain demande une concession de terrain. Des fonctionnaires de Londres se disent alors que si le Foreign Office révèle à cet aventurier yankee que l'endroit désigné ne fait pas partie du dominion de Sa Majesté, il se croira sans doute en droit d'y hisser la «bannière étoilée». Pour apaiser les Américains et les empêcher de s'en emparer, l'Angleterre cède les îles au Canada en 1874. Mais ce n'est que six ans plus tard, le 1er, septembre 1880, après avoir mené une bataille juridique sur la meilleure façon d'effectuer le transfert et tenté de fixer les limites des régions, que le Canada en prend finalement possession. Fait ironique, Ottawa ne se préoccupera guère des îles qu'en 1895, année où des entreprises étrangères obligent le gouvernement à s'intéresser davantage à la région et à faire valoir les droits du Canada plus fermement. Le timbre consacré aux îles de l'Arctique est l'oeuvre de designers de la firme torontoise Gottschalk & Ash. Il s'agit d'une représentation fort intéressante de la carte du Canada. Les îles de l'Arctique, acquises en 1880 par le Canada, figurent en blanc sur la vignette.
Canada. Ministère des Postes. [Communiqué de presse d'un timbre-poste], 1980.

Origine du visuel

Conçu par Stuart Bradley Ash

Note

Les valeurs affichées dans cette page sont en dollar canadien.