Philacanada - Chandelles - 10 cents 1972 - Timbre du Canada - Valeur des timbres canadiens

Vous êtes : Accueil » Timbres » Valeur » Chandelles - 10 cents 1972

Chandelles - 10 cents 1972 - Timbre du Canada

Chandelles 1972 - Timbre du Canada

Caractéristiques

  • Quantité : 11 400 000
  • Date d'émission : 1 novembre 1972
  • Imprimeur : Ashton-Potter Limited
  • Dentelure : 11
  • Scott : #608

Description

La joie dans toute sa simplicité et toute sa sérénité est visualisée dans ces chandelles présentées sur les timbres émis par les Postes canadiennes à l'occasion de Noël, fête de la joie et de la paix. L'usage de la chandelle est très ancien. Il était connu des Égyptiens qui en reproduisaient le dessin sur les tombeaux de leurs ancêtres, très longtemps avec l'ère chrétienne. Faites de graisses animales ou de cire d'abeille, les chandelles furent de fabrication domestique jusqu'au Moyen Âge alors qu'apparurent, plus particulièrement en France et en Angleterre, les corporations de chandeliers. D'abord employées comme luminaires, les chandelles prirent ensuite une valeur symbolique dans la pratique de différents cultes religieux. À leur utilisation, on joignit bientôt celle des chandeliers dont le nombre de branches avait une signification précise: qu'il suffise de mentionner le grand chandelier d'or à sept branches que Moïse fit placer dans le Tabernacle. Quoiqu'elle soient utilisées en certaines occasions pour exprimer la gratitude, la tristesse ou la prière, les chandelles sont surtout des signes de joie représentant par leur lumière sensible, la lumière intérieure dont a parlé le psalmiste, lorsqu'il a dit: «Votre parole, Seigneur, est un flambeau qui éclaire et qui dirige mes pas dans le chemin de la vertu». Ps. 119: 105 La flamme pure et étincelante des chandelles illustrant les timbres de Noël ne procure-t-elle pas la quiétude et l'espoir à celui qui porte la joie en son âme? Le nombre de chandelles sur chacun des quatre timbres peut être interprété de diverses façons: on pourrait voir, en autres choses, sur les timbres de 6c. et de 8c., le symbole de l'Homme au centre de la terre, et les quatre points cardinaux; les six chandelles du timbre de 10c. représenteraient autant de constellations; quant à celles du timbre de 15c., elles pourraient aussi bien symboliser les planètes, le firmament et les jours de la création que les sept défenseurs de la chrétienté: saint Georges d'Angleterre, saint Denis de France, saint André d'Écosse, saint David de Galles, saint Patrice d'Irlande, saint Jacques d'Espagne et saint Antoine d'Italie. Les objets accompagnant les chandelles sur les timbres de valeurs plus élevées accentuent la simplicité de l'illustration. En effet, ils se présentent sans artifice ni surcharge comme pour mieux se révéler et permettre à l'imagination de trouver des symboles et de faire des rapprochements. C'est ainsi qu'on pourrait dire que les deux coffrets et le vase de cuivre signifient les présents apportés à l'Enfant-Dieu par les Mages, que les récipients de porcelaine suggèrent la pureté par leur blancheur, ou que les branches de pin impliquent la vie et le renouveau. On remarquera aussi le livre d'heures français orné d'enluminures. Gracieusement prêté par le Royal Ontario Museum pour illustrer le timbre, ce livre du XVe siècle est ouvert à la page de «L'Annonce faite aux bergers». Les photographies qui font l'objet des timbres de Noël sont l'oeuvre créatrice de monsieur Ray Webber de Toronto.
Canada. Ministère des Postes. [Communiqué de presse d'un timbre-poste], 1972.

Origine du visuel

Conçu et photographié par Ray Webber

Présentement sur Ebay

Note

Les valeurs affichées dans cette page sont en dollar canadien.